Les fêtes et le monde astral

QUESTION par Mélanie (Joliette, Canada)

Quels sont les dangers pour une personne en cheminement vibratoire de participer à diverses fêtes familiales ou sociales comme les rencontres de Noël ou du Nouvel An, à mon avis très soumises dans leur nature et leur déroulement aux lois et aux influences des mondes astraux ?

PIERRE-LUC:

Il y a une nette différence entre se perdre dans un contexte vibratoire particulier, les fêtes collectives par exemple, et se servir de certains éléments d’une ambiance festive pour se détendre l’esprit, relaxer son affectif et régénérer son corps, notamment de par les humeurs joyeuses et sautillantes qui peuvent imprégner ces rencontres lorsqu’elles sont réussies. C’est à dire lorsqu’on a pris les précautions essentielles pour qu’elles soient bien réussies.  

Lire la suite de « Les fêtes et le monde astral »

La phobie de «l’astral»

Si je vous parle de «l’astral» aujourd’hui, c’est pour tenter de faire avec vous un réajustement à propos de la peur presque viscérale et du rejet instinctif que provoquent souvent ce mot et ce qui l’entoure dans l’esprit de ceux qui ont suivi un tant soit peu l’instruction donnée par Bernard de Montréal.

Cet homme de grande valeur avait un mandat dont un aspect important était de secouer chez les humains tout autant que dans les sphères attenantes à la terre non seulement le pseudo-confort et la pseudo-sécurité du connu et de la mémoire, mais aussi l’emprise et le mensonge associés depuis des millénaires à la présence des forces astrales dans l’univers de la planète.

Cependant, l’être humain que nous sommes, jusqu’à nouvel ordre en tout cas, a été créé et construit, au moins en partie, non seulement sur des forces mentales ou supramentales Lire la suite de « La phobie de «l’astral» »