L’orgueil et la crainte

QUESTION par Molina (Aguessac, France)

Quel est selon vous le pire défaut qu’un être humain puisse avoir dans son parcours évolutif vers une conscience plus élevée ?

PIERRE-LUC:

Parmi toute la panoplie de tares pouvant affecter l’évolution de conscience d’un individu, j’en choisirai deux principales que je rencontre notamment assez fréquemment chez des personnes qui viennent en contact avec moi: l’orgueil et la crainte.


La crainte est ce mouvement d’appréhension et de recul, quelquefois de paralysie totale, qui tend à s’emparer de soi et à dominer toute la psyché au moment de poser une action.

La crainte prendra différentes formes. Lire la suite de « L’orgueil et la crainte »

L’élévation vibratoire (partie 3)

QUESTION par Jean-Paul B. (Montréal, Canada)

Bonjour Pierre-Luc,

Je me pose des questions devant la quantité imposante de matériel laissée par Bernard de Montréal à propos du supramental, et surtout sur la capacité d’un être humain des temps actuels d’assimiler ou d’intégrer réellement dans sa vie présente ne serait-ce qu’une petite partie de ces volumineuses informations.

Je sais pertinemment que tu as été beaucoup imprégné de cette approche au cours des années, que tu as bénéficié de plusieurs contacts personnalisés avec son auteur et que dans ta vie, tu es allé à ce jour beaucoup plus loin à mon avis que le simple ressassement répétitif des mots et concepts énoncés dans les textes et conférences que tout un chacun ré-écoute ou relit.

Donc j’aimerais savoir de ta propre expérience quelle serait la première de toutes les clefs à recommander à l’être humain d’aujourd’hui, pas celui du futur mais l’être humain actuel, une clef fondamentale qui soit réellement à sa portée aujourd’hui et qui soit concrètement applicable dans sa vie présente au-delà des seules connaissances enseignées, afin qu’il souffre le moins possible des féroces mouvements de changement de conscience qui s’abattent sans cesse sur lui…

PIERRE-LUC:

Je vais te répondre très simplement. Te connaissant, je sais très bien que tu sais que la conscience ne s’acquiert pas par l’égo, par le désir ou le vouloir, par les lectures ou les exercices, mais qu’elle suit son propre processus, que cet ego soit d’accord ou pas.

Que reste-t-il alors à l’humain dans sa partie terrestre comme outil d’évolution qui lui appartienne et comme protection face à ce harcèlement totalement inhumain venant du lointain?

Lire la suite de « L’élévation vibratoire (partie 3) »

Préparer le terrain

QUESTION par Johanne R. (Pierreville, Canada)

Dans tes articles précédents, tu mentionnes souvent que dans les nouvelles énergies supramentales, il ne faut surtout pas «vouloir» ni «chercher» à être conscients. Est-ce que cela veut dire que la meilleure attitude face aux énergies évolutives serait de rester passifs et d’attendre des événements qui de toute façon ne dépendent pas de nous?

PIERRE-LUC:

Il est exact que dans les fortes énergies de haut niveau qui interpellent actuellement l’individu évolué, tout mouvement qui chercherait à provoquer d’une manière ou d’une autre une augmentation de conscience prendrait ses assises dans l’égo à travers de vieilles ambitions sprirituelles insuffisamment nettoyées et serait par le fait même une prémisse sûre à un mouvement de blocage plus ou moins réussi face à ces énergies.

Rester passif n’est cependant pas la solution.

Lire la suite de « Préparer le terrain »

Discuter ou vivre sa conscience ?

Il est toujours intéressant de parler avec des personnes qui se réclament de la conscience supramentale et d’observer si ces personnes vivent réellement et concrètement dans leur quotidien au moins certains éléments de cette conscience, ou si elles se contentent plutôt, le plus souvent inconsciemment et sans mauvaise intention, de la discuter, de la disséquer, de la réfléchir, de la savourer et de l’afficher à tout venant et à tout moment, somme toute de la contempler à l’infini, souvent avec une certaine complaisance pour soi-même.

Voici 12 signes qui peuvent vous indiquer si, au lieu de simplement vivre une «impression» de conscience,

Lire la suite de « Discuter ou vivre sa conscience ? »

Le sentiment de vide

Beaucoup tentent de le fuir, certains durant toute leur vie, avec plus ou moins de succès. Peu acceptent d’y faire face lorsqu’il se présente.

Qu’elles soient conscientes ou non, les méthodes pour essayer d’échapper au sentiment de vide surgissant à un moment ou l’autre de l’existence humaine sont innombrables, les lignes directrices de ces tentatives de fuite étant généralement la suractivation à un niveau ou l’autre de la vie, ou bien son contraire, l’anesthésie et l’engourdissement plus ou moins profond des facultés et des émotions.

Lire la suite de « Le sentiment de vide »

Se guérir de la croyance

La croyance est l’état dans lequel une personne se laisse imbiber spontanément par une information reçue sans l’avoir vérifiée comme réelle. Elle prend toujours assise sur l’impression, l’impulsion, l’émotion et le besoin de se raccrocher à quelque chose, souvent pour survivre ou pour se donner une illusion d’identité par exemple.

La croyance peut avoir une fonction utile pour la construction d’un moi individuel dont les ressources intellectuelles et les capacités de discernement ne sont pas encore suffisamment développées.  Lire la suite de « Se guérir de la croyance »

Les attaques sur la conscience

QUESTION par David L. (Québec, Canada)

Je t’écris pour savoir si tu es d’accord à l’effet que plus une personne se conscientise, plus son taux vibratoire s’élève et plus elle devient alors susceptible d’être victime d’attaques psychiques d’entités astrales qui veulent empêcher son avancement pour garder leur mainmise sur sa psyché ? Est-ce que ce principe repose sur du réel ou sur une fabulation paranoïaque? Advenant qu’il soit réel, quels conseils peux-tu donner à la personne en processus d’évolution de conscience rapide pour être capable de composer avec ces attaques grandissantes et se maintenir dans un état de paix mentale?

PIERRE-LUC:

Cher David,

Ce que tu décris en termes d’attaques psychiques plus soutenues et plus féroces à l’égard de personnes ayant été repérées par certains plans cosmiques comme étant en progression plus avancée dans leur conscience, et donc en mesure à plus ou moins court terme d’échapper à leur contrôle, d’entraîner d’autres individus à leur suite et de crééer ainsi très rapidement une menace à la survie de leurs mondes est parfaitement exact.

C’est en partie pour cela que les mondes astraux s’activent aussi fébrilement, aussi perfidement et aussi méchamment dans les années actuelles pour déployer plus largement leurs filets et retenir le plus grand nombre possible de petits poissons inconscients et craintifs dans leurs bassins d’ignorance et de soumission.

Lire la suite de « Les attaques sur la conscience »

L’élévation vibratoire (partie 2)

Votre élévation vibratoire, c’est uniquement une question d’électricité qui active et illumine plus ou moins fortement vos zones psychiques, vos cellules physiques, vos fluides vitaux et les divers champs magnétiques qui se forment autour de votre personne, ce que certains appellent les auras.

En d’autres termes, votre élévation vibratoire n’est rien d’autre qu’un phénomène de lampe électrique ou de radiateur de chauffage dont l’intensité variable est augmentée ou diminuée par un «rhéostat» branché sur une série de facteurs extérieurs ou intérieurs à vous-même (relire aussi si on le souhaite L’élévation vibratoire (I) .


Dans un processus initiatique avancé, le plus gros du travail d’augmentation de votre taux vibratoire personnel, donc de votre niveau de conscience, est fait à votre insu et sans votre consentement actif. Ce sont les facéties combinées de votre programmation de vie et de votre ajusteur de pensée qui sont à l’oeuvre pour vous faire cadeau d’événements prenant le plus souvent l’allure d’épreuves ou de purifications par le feu pour renforcer vos circuits.

Ce travail ne se fait cependant qu’à long terme. Il peut arriver qu’entretemps, dans les moments plus intenses où les fils électriques sont chauffés à blanc, la capacité de résistance du système donne l’impression d’être poussée à sa limite et de se diriger vers un effondrement total.

À ces moments, pour survivre à tous points de vue, deux choses au moins vous seront essentielles:  Lire la suite de « L’élévation vibratoire (partie 2) »

«Accélérer» la conscience ?

QUESTION par Jérémie (Ciboure, France)

J’écoute depuis plusieurs années des enregistrements de conférences sur la psychologie supramentale. Je trouve là des informations très stimulantes qui me rejoignent beaucoup.

Par contre, il ne m’est pas facile d’être plongé constamment dans ce matériel très vibrant et d’avoir en même temps l’impression de ne pas avancer de façon tangible dans ma conscience.

J’aimerais savoir s’il serait possible d’accélérer ma montée en conscience et quels seraient alors les moyens les plus efficaces pour y arriver?

PIERRE-LUC:

Le premier point fondamental à ne jamais oublier dans tout processus de conscientisation qui, tel que le vôtre, se déroule aux niveaux supérieurs du mental est que, contrairement à ce qui a prévalu auparavant pour l’évolution de l’âme, ce n’est plus l’humain qui dorénavant doit «monter» vers la conscience, c’est maintenant la conscience qui «vient» vers lui, de façon froide et impersonnelle, dans son temps et dans sa forme à elle.

Donc, et je ne le répéterai jamais assez, la première condition pour «monter» en conscience dans les mondes de l’esprit est de «ne pas vouloir» monter, «ne pas vouloir» accélérer, «ne pas vouloir» faire une démarche évolutive, «ne pas vouloir» devenir conscient. En d’autres mots, de se débarrasser du désir, de l’obsession ou de l’ambition d’être conscient ou «élevé en conscience». Donc de lâcher prise, de se désengager totalement du vouloir de l’égo et de laisser l’énergie faire son travail.   Lire la suite de « «Accélérer» la conscience ? »

L’élévation vibratoire (partie 1)

QUESTION par Alain (Trois-Rivières, Canada)

L’évolution d’une personne est souvent ressentie comme étant le niveau de vibration que celle-ci apprivoise, installe et maintient devant tous les éléments. Malheureusement les comparables utilisés sont souvent en référence avec le connu, donc avec une vibration plus dense au départ.

Le fait de se voir dans un mouvement POUSSANT vers une vibration plus haute augmente-t-il la difficulté si on le compare à une vision où la force qui est en jeu devient un mouvement ASPIRANT vers un inconnu vibratoire?


PIERRE-LUC:

La réponse est OUI. L’observation est très exacte.

POUSSER sur une vibration dense pour essayer de la faire monter plus haut a été la façon de faire caractéristique de l’ancienne forme de recherche de conscience de l’humanité qui voulait s’élever au-delà de sa condition limitative vers un contact jadis perdu avec sa source dans les mondes de l’esprit, mais qui ne connaissait alors pas de voies plus fluides et moins onéreuses pour le faire.  Lire la suite de « L’élévation vibratoire (partie 1) »