PIERRE-LUC:

Aujourd’hui, je vous présente un texte spontané rédigé par Isabelle  sur la notion de «vibration» et sur ses différentes nuances du point de vue de l’humain.

Isabelle est une pédagogue-née, douée d’une intelligence supérieure et branchée avec une clarté et une puissance étonnantes dans les sphères du supramental. Son nouveau blog, le feu de l’esprit, est un bijou à découvrir.


«LA VIBRATION RÉELLE»

La vibration est une onde d’énergie pure ou diffractée qui régit toutes les structures du vivant. La vibration met en mouvement la matière, d’une manière perceptible ou imperceptible.

Elle n’est ni bonne, ni mauvaise, elle est un flux d’informations. Chaque jour, dans notre vie, nous sommes soumis à toutes sortes d’informations desquelles émane une vibration.

La vibration, dans ce sens pourrait être considérée comme l’influence que l’énergie a sur nous. En effet, une même information peut avoir une vibration, une influence, un impact différents selon qu’elle s’adresse à une personne ou à une autre.

Par exemple, une personne qui est beaucoup dans son émotionnel, trouvera touchant de voir un homme ou une femme se mettre en scène avec des animaux sauvages sur les réseaux sociaux. Pour elle, cette personne passe un message qui dit : « Regardez, je m’occupe de ces animaux qui sont maltraités et en retour, ils m’aiment. »   Une autre personne dont le champ vibratoire sera différent pourra trouver cela extrêmement dominateur, narcissique et sans respect pour l’animal en question, car apprivoisé, il a perdu les attributs de ce qui faisaient sa nature. L’animal a été dénaturé.

En conséquence, dans une même information, il y a la vibration de l’amour pour certains et pour d’autres celle de la domination.


Cependant, plus l’être humain devient conscient de lui-même, en d’autres termes, plus il prend conscience des influences extérieures, plus son champ vibratoire devient incisif, c’est-à-dire qu’il voit au-delà de ce que l’information lui présente parce qu’il a développé une intelligence qui consiste à ne plus accepter le jeu des connaissances acquises mais à savoir de et par lui-même.

Si l’on reprend l’exemple de l’animal sauvage, en quoi est-ce intelligent de l’apprivoiser pour le sauver ? Où est le respect de l’intégrité de l’animal qui s’est incarné dans le sauvage ? Et si on continue plus loin, qu’en est-il de ma vie ? Moi, en tant que femme, combien de fois ai-je mis ma nature profonde au placard pour satisfaire les désirs de mon mari, de mes enfants ? Comment puis-je leur enseigner ou revendiquer ce respect si moi-même je ne me respecte pas ?


On pourrait continuer à illustrer ce phénomène pendant de longues heures, en choisissant d’autres exemples et, à chaque fois, en ressentant l’intelligence ou pas de l’information qui passe au travers de nos pensées, de nos actes, de nos comportements.

Cela est le début d’une vibration qui est réelle, c’est-à-dire qu’on se positionne en tant que récepteur objectif de l’information. Du coup, l’information n’apparaît plus pour ce qu’elle est sensée représenter, elle apparaît pour expliciter quelque chose de plus large.


Certaines informations peuvent déposer en nous une vibration magnétique qu’on aura tendance à trouver absolument extraordinaire. Il faut se méfier de tout type d’informations qui possède ce genre de vibration également car leur but est de réduire notre capacité à rester objectif, à être observateur.

Tout mouvement qui induit une réaction émotive ou de fascination est à bannir pour la personne qui veut définir son propre champ vibratoire. En effet, ce type de vibration réduit l’espace de notre discernement en nous envoyant des vagues d’énergie qui donnent l’impression, dans un premier temps, de nous nourrir mais dont le résultat est de nous vider de toute volonté et de nous faire douter du malaise qu’on peut ressentir à leur contact.

Plutôt que de se demander si la vibration est positive ou négative, il s’agit d’aller la ressentir dans son corps. Et si on n’arrive pas à ressentir cela dans son corps, on peut s’intéresser à des techniques qui visent à ce développement.


Il y aurait beaucoup de choses à dire encore concernant la vibration mais ce qu’il faut retenir pour aujourd’hui, c’est qu’une vibration ajustée est une vibration créative. On pourrait imaginer une graine qu’on choisit de semer en soi et qui donnerait, petit à petit, des bourgeons, puis des fleurs qui ensuite donneraient un terreau fertile qui attirerait d’autres graines, etc. Le processus est sans fin…

Une vibration créative est donc une vibration que la personne aura définie dans son champ comme porteuse de volonté, d’intelligence et d’amour.

Est-ce que cette vibration m’est imposée ? Que ce soit par la culture, la société, la famille, les amis, par mes croyances ? Est-ce que cette vibration est intelligente ? Est-ce qu’elle résiste aux questions que je lui pose ?

Est-ce que cette vibration est porteuse d’amour ? Est-ce qu’elle respecte l’intégrité de chaque partie en présence ?

Voilà peut-être quelques éléments à prendre en considération pour commencer à parler de vibration réelle.

Isabelle (le feu de l’esprit) (octobre 2019).

REJOINDRE ISABELLE


ME REJOINDRE