Il est toujours intéressant de parler avec des personnes qui se réclament de la conscience supramentale et d’observer si ces personnes vivent réellement et concrètement dans leur quotidien au moins certains éléments de cette conscience, ou si elles se contentent plutôt, le plus souvent inconsciemment et sans mauvaise intention, de la discuter, de la disséquer, de la réfléchir, de la savourer et de l’afficher à tout venant et à tout moment, somme toute de la contempler à l’infini, souvent avec une certaine complaisance pour soi-même.

Voici 12 signes qui peuvent vous indiquer si, au lieu de simplement vivre une «impression» de conscience,

basée uniquement sur le rappel continuel de connaissances acquises et de mémoires accumulées, emprisonnées dans des formes mentales figées et faisant peu pour votre évolution réelle, vous vibrez véritablement certains éléments d’une conscience supramentale vivante, active et puissante.

(La liste n’est pas exhaustive)


Vous avez définitivement cessé de vous gaver en permanence d’enseignements de toutes sortes et de toutes formes sur «la conscience», si valables que puissent être certaines de ces informations, et de les ressasser à répétition avec vous-même ou vos proches, à seule fin inconsciente d’essayer de vous construire un schéma qui puisse vous rassurer sur votre compréhension de la vie et vous donner un illusoire sentiment d’identité.


Vous avez commencé à transiter vers une identité réelle basée sur la reconnaissance claire et assumée de ce que vous êtes fondamentalement, hors du temps et des aléas de votre séjour terrestre, donc en contact avec votre vibration originelle, bien au-delà de tout ce que vous avez appris et retenu à date pour tenter de survivre et vous conformer.


Vous avez les pieds bien ancrés au sol de votre incarnation. Et donc vous vous donnez en permanence la meilleure qualité de vie qui vous soit accessible à chaque jour, notamment pour l’alimentation, le sommeil, l’exercice physique, des plaisirs simples et des échanges sociaux ou amicaux de qualité.


Vous avez totalement éliminé de votre pensée l’interrogation et le doute.


Vous avez nettoyé votre territoire affectif et psychique de la lourdeur des liens, devoirs et obligations qui sont devenus avec le temps toxiques et retardataires pour vous.


Vous avez cessé de vouloir enseigner quoi que ce soit aux autres et commencé à vous centrer sur le réel de vous-même.


Vous êtes capable de vous adresser à toute personne en votre présence sans être immédiatement entraîné dans la fièvre irrépressible du langage spirituel, ésotérique ou supramental à son égard.


Vous avez parallèlement commencé à parler de plus en plus en direct, dans une parole non-réfléchie, au-delà de la censure, de la retenue, de la crainte, de la mémoire sociale et de toutes les autres anciennes structures convenues et rassurantes.


Vous avez commencé à créer pour vous-même une ou plusieurs alliances avec des personnes à haute vibration d’esprit qui vous permettent à chacun lorsque les conditions s’y prêtent d’émettre et d’accueillir à tour de rôle une parole créative et non-réfléchie.


Vos actions et décisions sont devenues immédiates et ne tolèrent plus ni l’hésitation ni les délais.


Vous maintenez dorénavant en tout temps dans votre esprit une vibration très élevée quoi qu’il arrive et pouvez la rétablir rapidement si elle a été affaiblie.


Vous «oeuvrez» dans un travail ou un projet personnel, quelle qu’en soit l’envergure, qui active et manifeste en toute simplicité votre vibration essentielle, celle qui transmet ce que vous savez faire de mieux depuis votre origine et qui vous apporte la joie de l’accomplissement jusqu’au noyau central de votre personne.



Même avec un seul de ces éléments réels qui serait déjà en place, un pas important serait définitivement réalisé dans la construction de votre nouvelle fondation.

PIERRE-LUC 

ME REJOINDRE