Votre élévation vibratoire, c’est uniquement une question d’électricité qui active et illumine plus ou moins fortement vos zones psychiques, vos cellules physiques, vos fluides vitaux et les divers champs magnétiques qui se forment autour de votre personne, ce que certains appellent les auras.

En d’autres termes, votre élévation vibratoire n’est rien d’autre qu’un phénomène de lampe électrique ou de radiateur de chauffage dont l’intensité variable est augmentée ou diminuée par un «rhéostat» branché sur une série de facteurs extérieurs ou intérieurs à vous-même (relire aussi si on le souhaite L’élévation vibratoire (I) .


Dans un processus initiatique avancé, le plus gros du travail d’augmentation de votre taux vibratoire personnel, donc de votre niveau de conscience, est fait à votre insu et sans votre consentement actif. Ce sont les facéties combinées de votre programmation de vie et de votre ajusteur de pensée qui sont à l’oeuvre pour vous faire cadeau d’événements prenant le plus souvent l’allure d’épreuves ou de purifications par le feu pour renforcer vos circuits.

Ce travail ne se fait cependant qu’à long terme. Il peut arriver qu’entretemps, dans les moments plus intenses où les fils électriques sont chauffés à blanc, la capacité de résistance du système donne l’impression d’être poussée à sa limite et de se diriger vers un effondrement total.

À ces moments, pour survivre à tous points de vue, deux choses au moins vous seront essentielles: 

  1. avoir toujours à l’esprit qu’il ne faudra jamais compter dans pareil cas sur les «forces cosmiques» pour vous ramener à un équilibre, un travail qui ne fait visiblement pas partie ni de leur description de tâches ni de leurs soucis, et que la responsabilité de l’action vous revient donc entièrement,
  2. avoir la capacité d’intervenir rapidement et très vigoureusement sur vous-même pour forcer le maintien ou le retour d’une élévation vibratoire minimale qui limite les dégâts et neutralise la possibilité d’un envahissement ou d’un écrasement de votre conscience, avec tous les dommages collatéraux qui pourraient alors survenir.

Normalement, vous aurez déjà commencé AVANT que l’orage ne vous frappe à préparer à titre préventif le terrain de votre élévation vibratoire sur les différents plans de votre vie.

Au niveau physique, vous aurez par exemple déjà pris l’habitude de regarder en priorité tout ce qui augmente le potentiel vibratoire de la cellule dans sa vitalité et son rayonnement, notamment l’air pur, profondément inspiré et expiré, l’air salin des océans, l’air cristallin des hautes altitudes, l’alimentation vibrante, le nettoyage graduel du foie, de l’intestin et du sang, l’élimination des poisons et toxines de toutes sortes, l’exercice physique léger et non-stressant, de même que la sexualité ou la sensualité sous diverses formes lorsque la chose est possible.

Pour l’élévation émotive & affective, vous aurez commencé à privilégier tout ce qui libère, adoucit ou regénère le coeur et l’âme, par exemple l’abandon graduel des charges affectives désuètes ou nocives, la transformation ou la dissolution des liens de toutes sortes, autant avec les personnes qu’avec les objets ou les souvenirs, la fin des attentes en ce qui concerne ce que devrait être la vie, l’acceptation d’un détachement inévitable par rapport à vos anciennes fondations et la capacité de supporter l’impression grandissante de vide.

Parallèlement, vous aurez commencé à vous nourrir davantage de «l’amour donné» que de «l’amour reçu» et à cultiver des joies simples comme le sourire d’un enfant, la présence affectueuse d’un animal ou l’ambiance d’une rencontre avec des gens aimés, en affinité vibratoire avec vous.

Sur le plan psychique finalement, vous aurez pris la décision de porter le plus possible votre esprit vers ce qui l’élève, le met en focus, lui donne de la joie et l’amène graduellement à se manifester en création.

Se rangent dans cette catégorie les plaisirs de la découverte dans tous les domaines, l’étude d’une science, celle de l’esprit notamment, l’exposition aux arts de haut niveau, l’immersion dans la beauté sous toutes ses formes et la joie découlant d’une générosité psychique intelligente à l’égard de vos semblables.

Parallèlement, vous aurez progressé dans le nettoyage de la pensée, dans l’immédiateté de vos décisions et dans votre capacité à mobiliser rapidement colère, volonté et puissance de feu au moment requis.


Cependant, aux moments plus intenses d’électrification, vous apprécierez sans doute de disposer d’outils plus spécifiques pour alléger dans l’instant même la pression qui s’exerce alors sur vous et neutraliser très rapidement la tentation de l’effondrement vibratoire.

Le premier de ces outils est sans contredit l’interface à travers lequel s’exprime la parole vibratoire.

Il s’agit fondamentalement d’un échange de très haut niveau d’esprit entre deux personnes conscientes dont l’une accepte temporairement de remplir une fonction de récepteur intelligent et attentif pour propulser l’autre vers une prise de conscience agrandie de sa situation vibratoire et l’amener à s’élever au-delà d’une impression de problème.

De cette technique qui dépasse par son ampleur, son efficacité et sa puissance psychique le simple travail habituel d’aide psychologique ou amicale, je ne parlerai jamais assez. Son importance est primordiale dans le développement de la conscience nouvelle et dans la manifestation de la volonté créative.

L’écoute généreuse et la présence totale à l’autre durant l’échange ont un rôle de premier plan dans ce processus.

Curieusement, je trouve toujours assez étonnant de voir que plusieurs personnes dites «conscientes» auxquelles je parle souvent à travers mes divers contacts soient si réfractaires à concevoir qu’il existe un autre genre de parole que celle qui consiste à «se raconter» sans fin, sans écoute réelle pour l’interlocuteur, ou au contraire à se freiner en permanence dans leur expression pour se réfugier dans une sorte de névrose de fermeture. Je reviendrai certainement sur ce sujet au cours d’articles ultérieurs.


Un deuxième outil intéressant d’élévation vibratoire rapide, qui cette fois ne requiert pas de faire appel à un support extérieur, est celui de la «commande vibratoire directe».

Comme son nom l’indique, il consiste tout simplement à commander directement à sa psyché un niveau vibratoire précis, déterminé par deux simples questions préalables posées à ce que vous appelez souvent «le subconscient», d’autres diraient «le soi», «l’ajusteur» ou «le double»:

  1. à quel niveau vibratoire suis-je présentement?
  2. à quel niveau vibratoire dois-je aller?

Vous commencez avec une échelle d’évaluation numérique allant de 1 à 10. Supposons que la réponse à votre première question est «3» et que celle de la deuxième est «6», soit le niveau vibratoire qui serait optimal pour vous à ce moment précis. Vous décidez alors instantanément et sans aucun questionnement ni regard en arrière que vous fonctionnez maintenant à «6». Vous regardez et constatez l’effet de votre commande sans rien ajouter ni critiquer. Vous répétez ensuite l’exercice aussi souvent que nécessaire au cours des heures et des jours qui suivent.

La réponse à la question #2 va changer constamment au fil du processus, c’est normal, mais toujours en montée vers le haut cependant, à mesure que vous vous habituez à votre nouvelle vibration. Il est cependant très important que soit respecté le chiffre spontanément inspiré du fait qu’il ne provient pas du vouloir de l’égo réflexif, rationnel ou ambitieux de performer, mais qu’il indique assez exactement ce que votre système énergétique est réellement en mesure de prendre et d’actionner à ce moment.

Après quelque temps à répéter l’exercice, quelques jours ou moins, vient un moment où vous recevez comme réponse la suggestion du nombre «10», ou même plus haut encore. Cela ne crée aucun problème puisqu’il n’y a pas de limite vers le haut dans l’élévation vibratoire. L’échelle «de 1 à 10» n’était qu’une structure de départ pour démarrer le processus et vous rassurer dans votre éventuel besoin de forme.

Donc, comme si de rien n’était, vous adoptez maintenant comme référence une nouvelle échelle à votre choix qui peut être «de 1 à 20»par exemple. Plus tard, à mesure de votre habitude de monter en altitude, vous êtes prêts à utiliser au besoin une échelle «de 1 à 50», puis «de 1 à 100», «de 1 à 1000», «de 1 à 10,000», «de 1 à 100,000», à l’infini de ce que votre imagination mathématique peut concevoir…

Il n’y a aucun souci. C’est illimité et ça monte en permanence. Vérifiez!

Ne précipitez rien cependant et suivez bien chaque fois le chiffre qui vous a été inspiré!

PIERRE-LUC 

ME REJOINDRE