QUESTION par Annabelle P. (Montréal, Canada)

Mon mari et moi avons bataillé pendant des années pour monter un petit commerce de restauration qui servait café, sandwiches et viennoiseries. Le succès n’a jamais été totalement au rendez-vous mais nous avons malgré tout continué à persévérer et à nous investir en temps et argent.

Mais voilà que dans les derniers mois, en même temps que l’arrivée massive d’une forte concurrence par des grandes chaînes, nous avons été confrontés à de nouvelles exigences de la municipalité qui nous obligeraient à investir des sommes dont nous ne disposons absolument pas. Nous avons donc finalement décidé de jeter la serviette et de digérer notre échec.

Comment, dans une optique de conscience, pouvons-nous nous remettre le plus vite possible de cette mauvaise expérience qui certains jours pourrait donner l’impression de vouloir nous anéantir?


PIERRE-LUC :

Évidemment, il y a grande souffrance. Vous vous êtes fortement investis, en temps, argent, espoirs, efforts et sueurs de toutes sortes dans une expérience qui était de grande importance pour vous. Vous vivez actuellement un choc de vie.

Au plan psychologique, le moi ressent à ces moments une grande déception, accompagnée de frustration, de colère, de sentiment d’impuissance et de tristesse. En un mot, il vit un deuil.

Et dès lors, les impressions d’échec et de perte qui se côtoient et se remuent sans cesse dans votre esprit et votre émotion n’attendent plus que l’occasion d’un effondrement psychologique de votre part pour occuper tout le terrain de la destruction. Un temps de recul s’avère donc nécessaire.


Au niveau énergétique, il y a indiscutablement un bris de mouvement, au moins temporairement, avec obligation pour vous deux d’une pause plus ou moins longue en vue d’une recharge de vitalité et d’une recentration de la direction à prendre dans la suite du mouvement évolutif de chacune de vos vies.


Du point de vue d’une conscience élevée, la situation est très différente. À ce niveau, «l’échec» n’existe pas. L’évolution est un processus continu dans lequel il n’y a que mouvement créatif et où «l’échec» n’est qu’une interprétation parmi d’autres d’un événement comme il en existe une multitude d’autres et sous différentes formes dans le cosmos.

L’interprétation en termes d’échec est uniquement fondée sur une illusion de l’esprit qui prend racine dans l’émotion et les mémoires archaïques d’un moi forcé à la survie et dont les attentes, si fondamentales et légitimes puissent-elles être, n’ont pas été remplies. L’expérience ressemble à la déception du trappeur-chasseur des temps anciens qui revient bredouille d’une dure expédition où il a peiné sang et eau, avec la mortification et l’inquiétude de ne pas avoir pu nourrir sa famille ce jour-là.

En observant plus à froid votre situation actuelle, on peut la considérer sous deux angles principaux.

Ou bien vous avez vécu une expérience davantage «terrestre», destinée globalement à augmenter votre discernement, votre compétence plus raffinée des conditions de vie sur terre et votre bagage général d’âme en vue d’une prochaine action créative au cours de la présente incarnation ou d’une éventuelle prochaine visite.

Ou bien vous êtes soumis par votre instance mentale supérieure à ce que j’appelle une «expérience intensive d’électrification» par laquelle, malgré tous vos efforts, toute votre bonne volonté et toute votre intelligence, se trouve tout-à-coup brutalement testée votre contenance à l’opposition qui est faite à vos désirs, donc votre contenance à «l’échec», et où sont préparés vos circuits nerveux, émotionnels et physiques à un passage obligé à un autre niveau vibratoire à plus ou moins court terme.

Évidemment, les deux axes peuvent aller de pair et la vie se jouer sur les deux niveaux à la fois.


Quoi faire pour éviter le piège de l’affaissement et redresser votre navire personnel avec le moins de dégâts possibles?

Un premier principe universel à appliquer sans faille est de ne jamais regarder la «perte», mais de toujours regarder le «gain». La perte est la soeur jumelle de l’échec et comme lui, elle est une illusion de l’esprit.

Vous êtes sur un voilier au milieu d’une mer agitée. Vos soutes sont chargées de lingots d’or. Vous êtes sur le point de couler à cause du poids que vous transportez et des vagues qui vous assaillent. Pour alléger le bateau et sauver votre vie, vous vous résolvez à jeter par dessus-bord vos précieux lingots. Avez vous fait une «perte» ou un «gain»? Évolutivement parlant, avez-vous pris la bonne décision?

Au niveau physique terrestre, vous avez sauvé votre vie. Y a-t-il quelque chose à regretter? Au niveau évolutif, chaque fois que vous prenez des décisions semblables à propos d’événements sur lesquels vous n’avez pas de contrôle, vous changez votre niveau vibratoire, vous changez de niveau de puissance, vous changez de palier de conscience. C’est vraiment là qu’il faut regarder.


Cependant, comme nous sommes tous des terriens encore bien imparfaits, je vais aussi vous proposer quelques «trucs terrestres» qui, si vous les appliquez, vont vous aider à vous alléger et à vous rétablir plus rapidement de votre «choc de vie»:

1. Vous allez prendre la décision d’accepter intégralement l’expérience psychique en cours et de vous donner le temps requis pour la digérer, de quelques semaines à quelques mois si nécessaire, prenant volontairement une pause pour laisser se dégager la vieille énergie reliée à tout ce qui vient de vous accabler.

2. Vous allez mettre en marche une nouvelle énergie de transition vers votre futur statut vibratoire en vous immergeant pour quelque temps dans quelque chose de très léger mais que vous n’avez jamais fait avant, un cours, un voyage, des spectacles, un sport, le choix est le vôtre.

3. Vous allez refaire votre vitalité physique et émotionnelle par des immersions dans l’air pur, la détente, la campagne, le contact avec les animaux, chiens, chats, chevaux, le soin des plantes (celle des pieds notamment par la marche paisible et joyeuse), de même que dans l’eau sous toutes ses formes, avec au besoin l’assistance de remèdes naturels.

4. Vous allez vous imposer un nettoyage rapide et radical de toutes les idées noires qui cherchent à envahir votre tête, vous faisant aider au besoin.

5. Vous allez à toute heure du jour (ou de la nuit) vous remettre en joie et en légèreté en chantant, en dansant, en faisant des folies, et aussi en parlant, de préférence avec des personnes de haute vibration, tout cela représentant d’excellents antidotes naturels au sentiment d’échec.

Prompt rétablissement!